Bienvenue sur le site web du ministère de la culture et de la francophonie : www.culture.gouv.ci
ACTUALITÉS A VOIR CLIQUEZ ICI...

/ Actulité

Audience du Ministre de la Culture et de la Francophonie à l’Unesco. Paris

Publié le: 09-08-2016 à: 18:48 Source: DFCC

Audience du Ministre de la Culture et de la Francophonie à l’Unesco.

Maurice Bandaman, Ministre de la Culture et de la Francophonie, a été reçu en audience le vendredi 22 juillet 2016 par le Directeur Général-Afrique de l’UNESCO de 12h 31 à 13h05, au siège de cette institution à Paris.

Outre Son Excellence Madame Denise Houphouët-Boigny, Ambassadrice de la Côte d’Ivoire auprès de l’Unesco, la délégation ivoirienne comprenait, M. KOUADIO de l’ambassade de Côte d’Ivoire à Paris, TEHUA Adjoumani, Directeur Administratif et financier, GALATY Florent, Directeur de la Francophonie et de Coopération Culturelle, au Ministère de la Culture et de la Francophonie.

Cette audience fait suite à la croyance rétrograde selon laquelle, l’Afrique serait un continent sans Histoire et sans Civilisation, qui aurait toujours été investi par d’autres peuples plus évolués.

Pour remédier à ces clichés et à l’ignorance généralisée sur le passé de l’Afrique, L’UNESCO, à la demande des chefs d’Etat africains, a lancé en 1964 l’élaboration de l’Histoire générale de l’Afrique.

Ce défi consistait à reconstruire une histoire de l’Afrique, libérée des préjugés raciaux, hérités de la traite négrière et de la colonisation, et favoriser une perspective africaine.

La mise en œuvre de ce vaste projet, a mobilisé pendant plus de 35 années, plus de 230 historiens et autres spécialistes dont deux tiers sont africains.

Ces spécialistes, Supervisés par un Comité scientifique international, ont achevé leur travail en 1999, par l’élaboration de huit volumes, de plus de 800 pages chacun, sur l’Histoire générale de l’Afrique.

C’est justement pour saluer ce geste et remercier la Partie Ivoirienne pour sa contribution, que le Ministre de la Culture et de la Francophonie de Côte d’Ivoire, a été reçu en audience. La gratitude de l’Unesco à l’endroit de la Côte d’Ivoire a été formulée par le Directeur Afrique, Firmin Edouard MATOKO, assisté du Professeur Elikia Mbokolo, chroniqueur à RFI et de Monsieur Lamine DIAGNE, spécialiste du Programme Histoire Générale de l’Afrique.

Il est à rappeler que pour poursuivre son action en faveur de l’Afrique, l’UNESCO vient de lancer la seconde phase de ce projet : l’utilisation pédagogique de l’Histoire générale de l’Afrique, en sollicitant la contribution financière des Etats-membres, à la reproduction de manuels scolaires.

Répondant à cet appel, l’Etat de Côte d’Ivoire, via le Ministère de la Culture et de la Francophonie, a fait une contribution de 100.000 U.S dollars à l’Unesco, et le Ministre Maurice BANDAMAN, a été chargé par l’Institution d’être son avocat auprès de ses pairs aux fins d’obtenir leur soutien pour la promotion et la vulgarisation de l’Histoire générale de l’Afrique.

Cette promotion de l’Histoire générale de l’Afrique, aux dires du Ministre de la Culture et de la Francophonie, « peut être déclinée dans les différents domaines de la littérature, des arts et des lettres », notamment en ; théâtre, poésie, conte, récit, nouvelles, musique, cinéma, Bandes dessinées…

La Direction Générale-Afrique de l’Unesco, par la voix du Professeur Elikia M’bokolo (RFI Mémoires d’Afrique), a remercié le Ministre de la Culture et l’ensemble du Gouvernement de Côte d’Ivoire pour leur implication à la promotion du riche patrimoine culturel africain.



En Image

Le Ministre
Maurice Kouakou Bandaman
Ministre de la Culture et de la Francophonie

SITES ET MONUMENTS


Recherchez ici,les sites et monuments culturels par région